BLEU BLANC ROUGE

Aujourd’hui encore un jour étrange. Encore un jour de tristesse, de deuil pour beaucoup. Un jour qu’on espérait pas revivre. C’est affreux de se dire que tout ça devient presque une « routine ». Pas qu’on s’y habitue mais on s’y attends. Tous les matins en ouvrant les réseaux sociaux je m’attends à l’horreur. J’avais une toute autre idée de l’article que je voulais écrire aujourd’hui.

Je voulais partager avec vous mes photos du magnifique feu d’artifices que j’ai été voir avec mes amis au Champ de Mars. Première fois que je le voyais de cet endroit. C’était magique.

Je voulais dire à quel point, après cet Euro 2016 j’étais fière de mon pays, à quel point ça avait fait un bien fou de voir tous ces gens unis, faire la fête ensemble, pleurer la défaite aussi. Pendant un mois la France était en fête, on a mis de côté la peur, les tensions et on a vécu. C’était beau de voir le drapeau bleu blanc rouge levé, porté fièrement. Ce drapeau qu’on ose si peu porter en dehors de tels événements. C’était beau toutes ces couleurs et ces sourires. Mais ce n’était qu’une parenthèse.

Ce matin on ressort le drapeau mais pas pour les mêmes raisons. On le sort pour montrer qu’on est uni dans l’horreur qui règne. On le sort pour dire « même pas peur », pour montrer qu’on est « là ». Hier soir en rentrant j’ai pleuré. Ce matin en me levant, j’ai pleuré. Pourtant malgré les larmes j’ai envie de garder espoir, encore et toujours. Un jour c’est sûr, ce monde ira mieux.

#JesuisNice 

 

Laboodeuse
Laboodeuse

Find me on: Web | Twitter | Facebook

Partager:

3 Commentaires

  1. Anaïs
    15 juillet 2016 / 13 h 24 min

    #JeSuisNice Merci Léa pour ce bel article. J’ai pleuré aussi cette nuit en rentrant du feu d’artifice à Nantes, en imaginant toute l’horreur et la détresse de ces Niçois, j’ai pleuré ce matin en pensant à tous les orphelins, à toutes les familles endeuillées. Certains matins j’arrive à oublier ces horreurs et puis ça recommence…

    • Laboodeuse
      Auteur
      15 juillet 2016 / 15 h 05 min

      Bon courage Anaïs. Plein de bisous et surtout continuer à vivre même si ça devient de plus en plus dur <3

  2. 15 juillet 2016 / 21 h 34 min

    Rentrée du feu d’artifice aussi puis j’ai appris le drame… comme un goût amer dans la bouche… Pensées pour Nice <3 Merci pour ce bel article, des bisous !


Vous recherchiez quelque chose?